L'Espagne héberge le second échange sur le Contre-terrorisme

Cette semaine, le Projet Euromed Police IV a organisé son 2ième Echange à Madrid en Espagne. Pour cette activité, la lutte contre le terrorisme était au coeur des débats. En tant que tel, ce thème a été identifié comme l’une des priorités d’Euromed Police, et demeure un défi majeur pour les gouvernements des deux rives de la Méditerranée.

L’objectif de ces échanges Euromed Police est d’aborder chaque thématique d’une manière holistique, en mettant en contact des experts opérationnels sur cette aire de priorité. Tous les aspects d’une enquête type sont passés en revue, avec, in fine, la possibilité pour les experts d’acquérir une idée sur toutes les composantes et outils qui entrent en ligne de compte. L’approche de ces échanges est de mettre en contact les experts avec d’autres officiers de police opérationnels, en vue d’appréhender leur travail quotidien.

Durant la semaine, les activités intérieures et extérieures se sont succédées sur un mode dynamique. L’aéroport de Madrid Barajas fut par exemple le théâtre d’exercices pratiques sur le contrôle des documents et des passagers. Parmi les sujets explorés figurent également les enquêtes sur internet, le financement du terrorisme, la gestion des sources, la surveillance, etc. Tous ces aspects ont pris une dimension très concrète lors de présentations de réels cas d’étude par les officiers espagnols, ce qui a engendré des réactions vives et a ouvert la voie à la réflexion.

Au rang des intervenants figurent naturellement des représentants espagnols (Guardi Civil et Police Nationale) mais également français (de la Direction Centrale de la Police Judiciaire – DCPJ – ou encore de l’organe de la Coordination nationale de la lutte anti-terroriste).

En toile de fond, l’objectif de cet échange était d’apprendre et de diffuser les techniques et procédures du pays hôte avec l’ensemble des participants d’Euromed Police. En parallèle, il vise à donner aux représentants des pays partenaires la possibilité d’engranger de l’information qui pourrait être utile et applicable à leur contexte d’origine en matière de procédures ou de techniques d’enquête.
Le résultat immédiat de cette action se matérialisera via une contribution directe à la base de connaissance Euromed (intégrée au CEPOL), qui prendra la forme de lignes directrices pour la conduite d’une enquête en matière contre-terroriste, lesquelles pourront être mises en œuvre pour les prochaines actions de renforcement de capacités dans les pays partenaires d’Euromed Police.