Présentation de la 1ère ébauche de l'EMTA

Les 27 et 28 septembre, Euromed Police a organisé sa 3ème Réunion de Haut Niveau en présence de délégations de haut niveau des Pays Partenaires du Sud, de Délégations européennes du Consortium du projet et de partenaires clefs du projet. L’évènement a eu lieu au siège d’Europol à la Haye (Pays-Bas), parallèlement à la Convention des Chefs de Police européens 2018.

Les réunions de haut niveau d’Euromed Police sont régulièrement organisées pour permettre des discussions à caractère stratégique sur l’évolution des priorités à de plus hauts niveau décisionnels. C’est également l’occasion de repenser l’approche du projet et son évolution, y compris la pérennité des mécanismes d’Euromed Police. Cette 3ème édition a constitué une étape décisive pour le projet : la première ébauche de l’Evaluation Euromed de la Menace (« EuroMed Threat Assessment » ou EMTA) fut présentée et discutée.

L’EMTA produira une analyse détaillée des activités en matière de crime organisé et de terrorisme sur la rive sud de la Méditerranée, et permettra d’identifier les besoins et les lacunes en matière de renseignements. Pour les pays d’Euromed, il constituera un outil concret pour la prise de décisions sur la base d’informations factuelles (l’« intelligence-led decision making ») afin de développer des plans d’action opérationnels adaptables et ciblés, basés sur l’identification des menaces au niveaux national, sous-régional et régional. L’EMTA bénéficiera également aux Etats membres de l’UE en créant l’opportunité d’actions communes sur la base d’intérêts partagés entre les pays européens et les pays Euromed. La présentation de de la version finale de l’EMTA d’ici la fin de l’année 2018 sera une étape majeure pour le projet Euromed Police et un résultat significatif pour la sécurité des pays Méditerranéens et de l’UE.

Au cours de la 1ère partie de la réunion, une série d’intervenants de haut niveau et d’experts confirmés ont abordé les aspects stratégiques de la coopération entre les Pays Partenaires du Sud et l’UE, en se concentrant sur la valeur ajoutée que constituerait une évaluation commune des menaces. Les partenaires du projet, et parmi eux la Commission européenne et les Agences européennes Europol et CEPOL, ont exprimé un soutien ferme à Euromed Police.

Au cours de la 2nde partie de la réunion, la première ébauche de l’EMTA a été étudiée en profondeur, avec une série de sessions techniques sur la manière de remédier aux lacunes. En outre, tous les participants ont pris part à une discussion interactive sur l’amélioration pratique de la coopération entre les pays d’Euromed et l’UE.

Les discussions ont révélé qu’il existe une volonté forte de continuer à investir dans la coopération régionale en zone euro-méditerranéenne. La nature transnationale des activités criminelles de part et d’autre de la Méditerranée reste un défi pour les deux rives nord et sud, qui sont de plus en plus interdépendantes pour leur sécurité.

Euromed Police continuera à mettre en œuvre, développer et optimiser ses mécanismes pour l’échange d’expertise et d’informations stratégiques jusqu’à la fin de la phase de mise en œuvre du projet dans le cours de l’année 2020. Les partenaires du projet sont engagés à continuer de promouvoir des outils et des connaissances opérationnels directement mobilisables par les forces de police, sur des sujets d’intérêt pour les Pays Partenaires du Sud et en adéquation avec un paysage criminel en constante adaptation.